Salama Marine, 07.03.2017

Comment surmonter un divorce après 50 ans ?

En France, on se sépare de plus en plus. Toute la population et toutes les tranches d’âges sont concernées. Et pourtant, de nos jours, divorcer après 50 ans, implique de nombreuses considérations que les autres – plus jeunes – ne connaissent pas.

De grands bouleversements à affronter

Le plus souvent, passé cet âge, un divorce intervient après une longue période de mariage et de vie commune. Une grande quantité de repères se perdent et il faut, malgré tout, s’efforcer à les combler. Au-delà de la confusion des sentiments, des aspects plus pratiques viennent perturber les divorcés :

Financièrement : après avoir partagé des revenus pendant de longues années, ils doivent à présent ne pouvoir compter que sur eux-mêmes.

Socialement : les amis changent et certains s’éloignent. Le couple a partagé un certain nombre d’amis pendant sa vie à deux. La séparation ne peut qu’inéluctablement affecter les relations amicales.

Les relations parents-enfants changent et certains parents ne voient plus leurs enfants aussi souvent qu’ils le souhaitent. Cela crée une autre perturbation, notamment parce que ce sont ceux-là qui se retrouvent encore plus seuls après le divorce.

De multiples préoccupations qui ne permettent pas à ces divorcés -aussi nouveaux célibataires- d’avoir le bon état d’esprit pour faire à de nouvelles rencontres. 

Une nouvelle vie

Malgré ces bouleversements - qui sont très difficile à vivre pour beaucoup –  ces célibataires doivent garder en tête qu’ils sont en train d’écrire le premier chapitre de leur nouvelle vie.

Et comme l’écriture d’un roman, les premières pages sont les plus difficiles à écrire. Il faut trouver le bon ton, le bon rythme et le bon contexte pour la suite. Il en va donc de même en ce qui concerne la vie des célibataires : que vont-ils faire de ces « premières pages » ? Ruminer sans cesse leur séparation ? Ou commencer à réellement embrasser les nouvelles opportunités que peuvent leur apporter cette nouvelle vie.

Bien sûr, un divorce est un évènement lourd de sens, et il est délicat de trouver ses repères après un tel changement. C’est pourquoi il est important, pendant la phase de transition, de garder une certaine stabilité en ce qui concerne l’entourage, les amis proches, et le travail. Il peut être tentant de tout « envoyer en l’air » et de repartir de zéro. Mais la réalité est telle qu’en raison du stress causé par la séparation, il est nécessaire (durant la phase de transition au moins) d’avoir auprès de soi des personnes sur qui compter et s’appuyer pour traverser avec sérénité cette période.

Ainsi, être bien entouré est important pour la suite : les divorcés qui vivront cette phase de transition sans grands fracas, sont ceux qui auront le bon état d’esprit pour se remettre à chercher l’amour.

Le bon moment pour refaire des rencontres

C’est la question qui revient sans doute le plus chez les nouveaux divorcés : quel est le bon moment pour se remettre à faire des rencontres?

Il n’y a pas de règle qui répond strictement à cette question : tout dépend des conditions dans laquelle la séparation a eu lieu. Mais aussi, de comment le ou la célibataire se sent à l’idée de faire de nouvelles rencontres.

Beaucoup décident de ne pas se lancer car il serait « trop tôt » - notamment à cause de l’entourage ou des enfants, alors qu’en réalité, ils ou elles sont tout à fait prêt(e)s à se remettre dans le bain. D’autres se lancent directement après la séparation sans pour autant avoir l’état d’esprit nécessaire pour se lancer dans ce processus. Faire des rencontres amoureuses est un processus qui demande beaucoup d’investissement de la part des célibataires qui souhaitent faire une rencontre sérieuse.

Se poser les bonnes questions

 Ainsi, les célibataires peuvent se poser un certain nombre de questions, afin de comprendre à quel stade ils en sont :

- Une rencontre amoureuse parait-elle possible ?

- En ce moment, êtes-vous satisfait(e) de vous-même ?

- Qu’est-ce-que le célibat pour vous ? Quelque chose difficile à vivre  ou une période où vous apprenez à mieux vous connaître ?

- Emotionnellement, vous sentez-vous prêt(e) à affronter une éventuelle déception amoureuse ?

- Que ressentez-vous à l’idée de partager votre quotidien à nouveau avec quelqu’un ?

Apporter des réponses à ses questions est un premier pas dans la période suivant un divorce. Elles permettent d’y voir un peu plus clair et d’aborder de manière sereine et résonnée cette nouvelle vie.

 

 

Commentaires
plus de commentaires