Salama Marine, 09.02.2017

Comment éviter le dating blues de la Saint-Valentin

La Saint-Valentin approche à grands pas, et voilà que le monde semble tourner autour de la fête des amoureux pendant les deux semaines précédant le 14 février.

Lorsque l'on est célibataire à la Saint-Valentin, éviter les différentes promotions, publicités ciblées, ou de croiser des couples qui se découvrent amoureux plus que jamais durant cette période, relève du numéro d’équilibriste.

Comment l'expliquer ?

Tout ce qui évoque la Saint-Valentin renvoie inévitablement au célibat et peut engendrer un « dating blues ». Durant cette période de nombreux célibataires ressentent de l’agacement ou même de la frustration, car la fête de l’amour est en réalité celle du couple et de la vie à deux. Et cette différence à son importance car cette célébration tend à exclure et stigmatiser toute une partie de la population : les célibataires.

Le dating blues peut être un moment difficile à vivre pour certains. On retrouve généralement deux cas de figure : les célibataires qui affirment avoir déjà renoncé à leurs recherches de l’amour, mais qui ne parviennent pas à tirer le meilleur de leur célibat. Ceux-là auront des difficultés à se satisfaire de leur situation actuelle, même s’ils l’ont choisie. Et les célibataires qui sont en pleine quête d’un nouveau partenaire mais qui diront « je tombe toujours sur la mauvaise personne ». Pour ces derniers,  le dating blues s’attaque à leur espoir de trouver un jour la bonne personne.

Ce sont donc deux spirales de négativité qui n’aident pas forcément à faire face à cette période très intense. En effet, la Saint-Valentin intervient quelques semaines après les résolutions prises pour la nouvelle année : les premières semaines correspondent à un temps de remise en question et de recherche de nouveaux objectifs. La résolution « mettre fin à mon célibat » en fait très souvent partie. Mais malgré toute la motivation dont on peut faire preuve, elle vient se heurter au 14 février et au dating blues.

En 2016, nous avons réalisé une étude auprès des célibataires d’EliteRencontre afin de connaître leur ressenti sur la Saint-Valentin. Les résultats furent sans équivoque. En effet, 45 % des personnes interrogées expliquent que le 14 février est un moment difficile pour eux car ils redoutent de se retrouver seuls le jour J ; 27 % d’entre eux trouvent que les médias « en font trop » ; et 12 % expliquent ne pas supporter les conseils concernant l’amour de leurs amis en cette période.

Comment se débarrasser de ce « dating blues » ?

Prendre du recul

Tout d’abord il est nécessaire de prendre un peu de recul. En effet, si vous ressentez ce blues, sachez que cela est tout à fait normal : Janvier et Février sont depuis toujours des mois riches en émotions. Remise en question personnelle et professionnelle, mise en place de nouveau projet, bilan de l’année précédente, personne n’échappe à un certain blues qui se révèle de manière différente chez chacun d'entre nous.

Posez-vous la bonne question

Vous en avez assez d’être célibataire, mais faites-vous le maximum pour mettre fin à votre célibat ? Trouver l’amour est une démarche active : ainsi, multiplier les rencontres augmente vos chances de trouver la bonne personne, c’est tout simplement mathématique.

Paulo Coelho, dans son roman Brida, est celui qui en parle sans doute le mieux :

« Pour trouver l’âme sœur, il faut prendre des risques, prendre le risque d’être déçu, risquer la désillusion, mais surtout ne jamais cessé de chercher. Tant que vous continuez à chercher l’amour, vous gagnerez à la fin. »

En gardant ces mots dans votre esprit, vous relativiserez les possibles échecs amoureux ou un premier rendez-vous raté. Le véritable amour se présentera à vous le moment voulu, mais il est important de continuer votre démarche.

Prenez-vous en main

Si cela résonne quelque chose en vous, c’est que vous savez qu’une des sphères de votre vie mérite d’être reprise en main. Avoir une vie riche en activités qui vous stimulent, être entouré d’amis qui vous aiment, ou avoir des projets qui vous passionnent, aideront à bâtir et protéger votre égo. Un égo qui doit être dorloté en période de célibat. Pourquoi ? Se sentir aimé, et être satisfait de ce que l’on entreprend sont des éléments essentiels pour permettre aux célibataires d’avoir le bon état d’esprit pour faire de nouvelles rencontres. Demandez-vous « aujourd’hui, irais-je en premier rendez-vous avec moi-même ? » si vous trouvez quelque chose qui vous en empêche c’est qu’il est probablement temps de vous reprendre en main et d’améliorer, selon vos propres critères, ce que vous désirez voir changer.

 

Commentaires

Bonjour,

J'ai bien lu cet article, et je suis d'accord pour persister et être actif, mais avec 5 profils par jours c'est un peu juste.

Didier

plus de commentaires