Salama Marine, 19.02.2014

Etude : l'amour n'existe pas sans sexe

C’est le constat qui ressort de la dernière enquête EliteRencontre réalisée auprès de 821 de ses membres célibataires.

Interrogés sur l’existence de la possibilité d’un amour sans relation sexuelle, les hommes comme les femmes, répondent unanimement : sans sexe un couple ne peut exister.

Les résultats de l’étude réalisée par EliteRencontre permettent de comprendre un peu mieux le rapport des hommes et des femmes avec le sexe. En effet, près de 9 personnes sur 10 pensent qu’il est impossible de construire une relation sérieuse sans avoir de relations sexuelles avec son partenaire. De plus, 66 % des personnes interrogées affirment être incapable d’envisager une histoire sérieuse avec une personne qui souhaite rester abstinente. Si  15 % des hommes seraient prêts à changer d’avis à condition d’avoir d’autres partenaires sexuels, seulement 8 % des femmes choisissent cette alternative.
En ce qui concerne la fréquence, une forte tendance se dégage : 7 personnes sur  10 indiquent qu’avoir des rapports sexuels «au moins plusieurs fois par semaine » est l’idéal dans un couple.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir :

amour sans sexe

 

Des différences hommes - femmes persistent

Deux différences notables sont à souligner. Une première concerne le temps d’attente toléré, pour les hommes lorsqu’ils sont en couples, il ne dépasse pas les « quelques semaines » (42 % d’entre eux) tandis que les femmes (36 % d’entre elles), plus patientes, attendent majoritairement « autant de temps qu’il le faudra ».
Enfin, en réponse à la question : « Pensez-vous que le désir sexuel s’estompe  après de nombreuses années de vie commune ? », alors que plus de 6 femmes sur 10 répondent « oui », moins de la moitié des hommes vont dans ce sens (47 %).

Françoise Sagan déclarait : "Le sexe sans l'amour ce n'est pas le paradis, l'amour sans sexe c'est l'enfer". Mais dans une société hypersexualisée comme la nôtre, nous pouvons nous demander si ces résultats ne sont pas influencés par une pression invisible imposée par la norme ambiante du "tout sexuel". Aujourd'hui, ne pas être actif sexuellement, voir même être abstinent ou encore assexuel est une chose difficile à revendiquer, or cette manière de vivre existe depuis toujours. Ainsi, à travers cette étude il apparait que le sexe soit un des ciment fondamental du couple. Il existe sans doute un décalage entre l'idéalisation que l'on se fait du couple, heureux car actif sexuellement, et ce qui se passe en réalité, dans la vie de tous les jours. De nombreux couples vivent très heureux après de nombreuses années de vies communes sans pour autant avoir des relations sexuelles régulières.

Découvrez sur ce même sujet l'émission de France Inter Tous les chats sont gris où Clélie Mathias explore avec David Fontaine, auteur d'Avec ou sans sexe (Editions Les petits matins), un thème encore relativement méconnu : l'asexualité - ou absence d'attirance sexuelle.

Vous avez des questions ?

Ecrivez-nous à : redaction@eliterencontre.fr
Rédaction EliteRencontre, Février 2014

Commentaires

Oui ,mais...Une rencontre entre un homme et une femme ne doit pas commencer par une relation sexuelle ...sous peine de déception à ce niveau-là aussi ! A chacun de choisir son mode de connaissance ...mais le respect de l'autre et particulièrement , de la femme , est important pour y voir clair .
Le sexe pourrait bien être "la cerise sur le gâteau"; en parler librement, fait partie des échanges possibles et indispensables . Ce point de vue ne regarde que moi ...

plus de commentaires